Share
Un homme d’affaires Sud-Coréen enlevé et tué par des policiers philippins après avoir versé la rançon

Un homme d’affaires Sud-Coréen enlevé et tué par des policiers philippins après avoir versé la rançon

Un homme d’affaires Sud-Coréen enlevé et tué par des policiers philippins après avoir versé la rançon
Summary:
Un homme d'affaires sud-coréen disparu aux Philippines voici trois mois a été enlevé par des policiers et tué le jour de sa disparition, a annoncé mercredi le ministère sud-coréen des Affaires étrangères.L'entourage de la victime, âgée d'une cinquantaine d'années et identifiée seulement sous son nom de famille, Ji, avait selon les médias versé aux ravisseurs une rançon de cinq millions de pesos (environ 110 000 US $), deux semaines après son enlèvement à Angeles, près de Manille.

0%

Un homme d'affaires Sud-Coréen enlevé et tué par des policiers philippins après avoir versé la rançon

Le chef de la police, Ronald Dela Rosa, le 23 août 2016 dans le sud de Manille, aux Philippines. Bullit Marquez / AP


Un homme d’affaires sud-coréen disparu aux Philippines voici trois mois a été enlevé par des policiers et tué le jour de sa disparition, a annoncé mercredi le ministère sud-coréen des Affaires étrangères.

L’entourage de la victime, âgée d’une cinquantaine d’années et identifiée seulement sous son nom de famille, Ji, avait selon les médias versé aux ravisseurs une rançon de cinq millions de pesos (environ 100 000 US $), deux semaines après son enlèvement à Angeles, près de Manille.

Mais il avait déjà été tué par étranglement et sa dépouille avait été incinérée dans un crématorium appartenant à l’un des suspects, un ancien officier de police, a déclaré un responsable du ministère, citant l’enquête philippine.

Huit suspects, parmi lesquels trois policiers toujours en activité, font l’objet d’une enquête. «La police philippine nous a dit que plusieurs policiers étaient suspectés de l’enlèvement et du meurtre», a-t-il dit.

Les meurtres de Sud-Coréens dans l’archipel sont fréquents. Près de 50 d’entre eux ont été tués aux Philippines depuis 2012. AFP

Laisser un commentaire