Share
Un juif français vient à la synagogue parisienne habillé en djihadiste avec un fusil d’assaut factice et en criant « Allahu akbar »

Un juif français vient à la synagogue parisienne habillé en djihadiste avec un fusil d’assaut factice et en criant « Allahu akbar »

Un juif français vient à la synagogue parisienne habillé en djihadiste avec un fusil d’assaut factice et en criant « Allahu akbar »
Summary:
Un homme de 40 ans, d’origine juive, s’est rendu dans une synagogue parisienne habillé en djihadiste avec un fusil d’assaut factice et en criant "Allahu akbar".

0%

Un juif français vient à la synagogue parisienne habillé en djihadiste avec un fusil d’assaut factice et en criant "Allahu akbar"

Un homme de 40 ans, d’origine juive, s’est rendu dans une synagogue parisienne habillé en djihadiste avec un fusil d’assaut factice et en criant « Allahu akbar ».

Pour les soldats qui gardaient la synagogue Habad Loubavitch de Vincennes, dans le sud de Paris, cela a été une vraie surprise, annonce-t-on de sources informées.

L’incident est survenu jeudi 24 mars au soir lorsque les gens présents dans la synagogue célébraient la fête de Pourim au cours de laquelle les croyants se déguisent et s’offrent des cadeaux.

La source a raconté que l’homme était arrivé dans la synagogue portant un long vêtement traditionnel d’Afrique du nord, une fausse Kalachnikov et criant « Allahu akbar », en arabe « Dieu est le plus grand » (une phrase que les terroriste crient avant de se faire exploser).

« Il a créé une émotion certaine parmi les soldats », a déclaré la source.

Des enfants juifs. Image d'illustration
© AFP 2016 JONATHAN NACKSTRAND

Le choc initial a passé rapidement lorsque les personnes présentes dans la synagogue ont réalisé qu’elles connaissaient cet homme, et que ce n’était qu’une plaisanterie.

Cependant, pour des mesures de sécurité, le « terroriste » a reçu l’ordre de se présenter au poste de police local le lendemain.

Des soldats ont été affectés à la protection de nombreux bâtiments juifs et autres lieux sensibles à travers la France à la suite des attaques terroristes meurtrières de l’année dernière.

Pourim célèbre une histoire de l’écriture hébraïque dans laquelle les Juifs de l’empire perse ont été sauvés de l’anéantissement. Chaque année, les Juifs célèbrent cette fête en s’offrant des cadeaux et en se déguisant. Sputnik

Laisser un commentaire

*