Share
Un officier de l’armée soudanaise tué dans une fusillade au Darfour

Un officier de l’armée soudanaise tué dans une fusillade au Darfour

Un officier de l’armée soudanaise tué dans une fusillade au Darfour
Summary:
Un officier de l'armée soudanaise a été tué et quatre soldats ont été blessés dans un échange de tirs entre les forces gouvernementales et un groupe armé à El Fasher, la capitale de l'Etat du Darfour du Nord."Une force conjointe a retrouvé la trace d'un groupe armé autonome, responsable de désordres récents, et a échangé des tirs avec lui", a déclaré à la presse Abdoul-Wahid Youssif, Gouverneur de l'Etat du Darfour du Nord.

0%

Un officier de l’armée soudanaise a été tué et quatre soldats ont été blessés dans un échange de tirs entre les forces gouvernementales et un groupe armé à El Fasher, la capitale de l’Etat du Darfour du Nord.

« Une force conjointe a retrouvé la trace d’un groupe armé autonome, responsable de désordres récents, et a échangé des tirs avec lui », a déclaré à la presse Abdoul-Wahid Youssif, Gouverneur de l’Etat du Darfour du Nord.

« Les échanges de tirs ont causé la mort en martyr du lieutenant Abdalla al-Tayeb Abdalla, membre des Forces armées soudanaises, et ont blessé quatre autres soldats », a-t-il ajouté.

Il a déclaré que les forces armées avaient réussi à déterminer la position du groupe armé, et étaient toujours à sa poursuite.

Dans le même temps, des témoins ont rapporté qu’un groupe armé circulant à bord de sept véhicules avait attaqué la grand marché d’El Fasher, pillant plusieurs magasins.

Le Comité de sécurité de l’Etat du Darfour du Nord a interdit par décret la circulation des véhicules sans plaque d’immatriculation, ainsi que les voitures à vitres teintées.

Trois groupes armés, le Mouvement pour la justice et l’égalité, l’Armée de libération du Soudan et le Mouvement de libération du Soudan, combattent le gouvernement central dans la région du Darfour depuis 2003.

Laisser un commentaire