Share
Une pétition pour un mariage exclusivement hétérosexuel lancée en France

Une pétition pour un mariage exclusivement hétérosexuel lancée en France

Des militants civils dont les membres de la Manifs pour tous, très hostiles au mariage homosexuel voté en France en 2013, ont lancé début avril une pétition pour inscrire une définition hétérosexuelle du mariage dans la législation européenne.

Une pétition pour un mariage exclusivement hétérosexuel lancée en France
Summary:
Plus de 28.000 personnes ont déjà signé la pétition lancée pour que le caractère hétérosexuel fasse partie intégrante de la définition du mariage en Europe. La pétition a été lancée début avril et a pour but d'inscrire une définition hétérosexuelle du mariage dans la législation européenne. C'est une initiative citoyenne nommée "Mum, dad and kids" (Maman, papa et les enfants). Selon ses auteurs, le mariage est "l'union stable d'un homme et d'une femme" et la famille est comprise comme étant "fondée sur le mariage et/ou la descendance".

0%

Une pétition pour un mariage exclusivement hétérosexuel lancée en France

Plus de 28.000 personnes ont déjà signé la pétition lancée pour que le caractère hétérosexuel fasse partie intégrante de la définition du mariage en Europe. La pétition a été lancée début avril et a pour but d’inscrire une définition hétérosexuelle du mariage dans la législation européenne. C’est une initiative citoyenne nommée « Mum, dad and kids » (Maman, papa et les enfants). Selon ses auteurs, le mariage est « l’union stable d’un homme et d’une femme » et la famille est comprise comme étant « fondée sur le mariage et/ou la descendance ».

Selon la présidente de la Manif pour tous Ludovine de la Rochère, cette pétition doit réunir « un million de signataires » pour être prise en considération par la Commission européenne, cite le Parisien reprenant ses propos.

« Je n’ai pas d’inquiétude » sur les capacités du mouvement à atteindre ce nombre « et je pense que nous irons même très au-delà », a déclaré Mme de la Rochère.

D’après la présidente de la Manif pour tous, aujourd’hui, par le biais de la législation européenne, on va procéder à des PMA (Procréations médicalement assistées) hors de France où elles sont interdites, pour ensuite mettre la France devant le fait accompli, laquelle sera obligée de reconnaître l’enfant.

En clarifiant la législation sur le mariage, dont la finalité est de « fonder une famille », les Etats-membres qui disent que « le mariage, c’est nécessairement homme-femme », se verraient donc « confortés, sécurisés dans leur droit à maintenir le mariage comme tel », a expliqué Ludovine de la Rochère.

Pour le moment, il n’existe aucune position commune sur cette thématique dans l’Union européenne. En Suède, au Benelux, en France, en Espagne le mariage et l’union civile sont autorisés pour les couples homosexuels. Dans le même temps, la Grèce, l’Allemagne, la Hongrie ne reconnaissent que l’union civile. La Pologne et la Slovaquie, elles, n’autorisent aucun des deux. Sputnik

Laisser un commentaire

*