Share
USA : Un shérif-adjoint en uniforme a été abattu de «sang-froid». Noirs extrémistes cherchant à venger les Noirs tués par des policier

USA : Un shérif-adjoint en uniforme a été abattu de «sang-froid». Noirs extrémistes cherchant à venger les Noirs tués par des policier

Un shérif-adjoint en uniforme a été abattu de «sang-froid» dans une station-service près de Houston, un crime qualifié d’«exécution» samedi par les autorités locales.

«J’ai le triste devoir de faire part de la mort d’un adjoint de HCSO. Hier soir, l’adjoint Darren Goforth a été abattu par balles», a indiqué sur Twitter le shérif du comté de Harris, Ron Hickman.

Darren Goforth, 47 ans, était en train de faire le plein de son véhicule de patrouille lorsqu’un homme s’est approché de lui, dans son dos, et a tiré sur lui une fois.

«L’adjoint est alors tombé au sol et le suspect s’est posté au-dessus de lui et a de nouveau tiré à plusieurs reprises alors qu’il était par terre», a expliqué l’adjoint de la police du comté, Thomas Gilliland, à la presse.

«Ce n’est pas un incident où un individu a été provoqué lors d’une confrontation avec un policier, c’est tout simplement une exécution de sang-froid», a commenté le shérif Hickman lors d’une conférence de presse samedi, demandant l’aide du public pour retrouver le tireur.

La procureure générale du comté de Harris, Devon Anderson, a appuyé cette requête, estimant qu’il était «temps pour la majorité silencieuse de ce pays de soutenir les forces de l’ordre».

«Il y a quelques pommes pourries dans toutes les professions, mais cela ne veut pas dire qu’il faut déclarer une guerre ouverte aux forces de l’ordre», a-t-elle poursuivi, condamnant «l’acte atroce» qui représente «une véritable agression contre l’essence même de la société».

«J’appartiens aux forces de l’ordre depuis 45 ans et je ne me souviens pas d’un autre incident commis avec autant de sang-froid et de lâcheté», avait commenté vendredi soir M. Hickman.

Le député-adjoint Goforth travaillait depuis dix ans au sein du bureau du shérif du comté de Harris (HCSO). Il était marié et père de deux enfants, âgés de 5 et 12 ans, a relevé un représentant de l’organisation Crime Stoppers, qui a doublé la récompense promise pour l’arrestation du tueur.

Après le drame, la police a diffusé une photo extraite d’une vidéo d’une caméra de surveillance sur laquelle on peut voir un homme noir, vêtu d’un T-shirt blanc et d’un bermuda sombre, tenant un objet ressemblant à un pistolet dans sa main droite. Une photo d’un véhicule recherché a également été publiée, et un appel pour retrouver un homme à la peau sombre d’une vingtaine d’années a été lancé.

Les médias locaux ont rapporté samedi matin qu’un suspect avait été arrêté. Le shérif a néanmoins indiqué lors de la conférence de presse n’avoir, samedi après-midi, placé personne en garde à vue.

Selon le site d’informations Breitbart, ce meurtre intervient quelques jours après un appel lancé sur une radio en ligne basée au Texas à «lyncher des Blancs et tuer des flics». Cet appel, selon le site, émanait de Noirs extrémistes cherchant à venger les Noirs tués par des policiers.

Laisser un commentaire