Share
Usain Bolt après son triplé à Rio : « Je suis invincible»

Usain Bolt après son triplé à Rio : « Je suis invincible»

Arrivé en dansant en conférence de presse, Usain Bolt a résumé son état d’esprit avec sa neuvième médaille olympique, gagnée vendredi sur le 4x100m : «Mission accomplie.»

«Comment avez-vous vécu ce relais ?
Le coach nous avait dit : ‘’Ecoutez les gars, assurez-vous de bien passer le relais. Vous avez de l’expérience, concentrez-vous sur ce que vous devez faire’’. On l’a fait. Les transmissions n’étaient peut-être pas parfaites mais le bâton est passé. Quand j’ai reçu le relais, je savais que j’allais gagner. Personne sur la piste ne peut me prendre de vitesse.

Que ressentez-vous après ce neuvième titre olympique qui vous place à égalité avec Paavo Nurmi et Carl Lewis ?
C’est génial. J’ai travaillé dur pour tous les JO. J’ai prouvé au monde que j’étais le plus grand. Je suis heureux. Mais ce sont des sentiments mêlés. Il y a aussi du soulagement parce que c’est vraiment stressant. J’ai connu des années avec des blessures. C’est un soulagement et je suis un peu triste parce que la compétition va me manquer.

C’est sûr que ce sont vos derniers JO ?
Désolé les gars. Ce sont bien les derniers.

Après le 100 m, vous disiez qu’un triplé vous rendrait ‘’immortel’’. Qu’est-ce que cela signifie pour vous ?
Pour moi, invincible. Les gens me demandent toujours si je peux être battu, mais quand on arrive aux championnats du monde ou aux JO, personnellement je pense que je suis invincible.

Votre médaille d’or du relais 4×100 m des JO 2008 pourrait être retirée en raison d’un contrôle positif a posterio de Nesta Carter. Qu’est-ce que cela changerait pour vous ?
Rien. Cela ne changera rien à l’héritage que je laisserai. Personnellement, j’ai déjà prouvé de nombreuses fois que j’étais propre.

Et maintenant quels sont vos projets ?
Des vacances. J’ai atteint tous les objectifs que je m’étais fixés. Maintenant, il va falloir en trouver de nouveaux. Avant cela, je vais prendre des vacances et me reposer.»

Recueilli par A.T.-C., à Rio de Janeiro
EQUIPE

Laisser un commentaire