Share
Venezuela: un cliché d’un manifestant en feu nommé pour la photo de l’année

Venezuela: un cliché d’un manifestant en feu nommé pour la photo de l’année

Le cliché d’un manifestant vénézuélien transformé en torche humaine lors d’affrontements avec la police anti-émeute a valu au photographe de l’AFP Ronaldo Schemidt une nomination pour la photo de l’année du prestigieux concours World Press Photo.

Venezuela: un cliché d’un manifestant en feu nommé pour la photo de l’année
Summary:
Le cliché d'un manifestant vénézuélien transformé en torche humaine lors d'affrontements avec la police anti-émeute a valu au photographe de l'AFP Ronaldo Schemidt une nomination pour la photo de l'année du prestigieux concours World Press Photo.

0%

Venezuela: un cliché d'un manifestant en feu nommé pour la photo de l'année

User Rating: 0 (0 votes)

Le cliché d’un manifestant vénézuélien transformé en torche humaine lors d’affrontements avec la police anti-émeute a valu au photographe de l’AFP Ronaldo Schemidt une nomination pour la photo de l’année du prestigieux concours World Press Photo.

Ce cliché fait partie des six images prises par cinq photographes retenus parmi plus de 4500 candidats pour le prix annuel, a annoncé la World Press Photo Foundation mercredi à Amsterdam.

Le gagnant, «dont la créativité et les compétences ont permis de faire une image qui capture ou qui représente un événement ou un sujet d’une grande importance journalistique au cours de l’année écoulée», sera dévoilé le 12 avril.

Parmi les autres finalistes figurent Patrick Brown de Panos Pictures, pour un cliché représentant des corps noyés de réfugiés Rohingyas, Adam Ferguson du New York Times avec un portrait d’une victime du groupe islamiste nigérian Boko Haram, et Toby Melville avec une photo prise pour Reuters d’un passant réconfortant une femme blessée après l’attaque du pont de Westminster à Londres.

Un autre photographe de Panos Pictures, Ivor Prickett, a été sélectionné pour deux photos prises à Mossoul.

«Le meilleur visuel journalistique n’est pas sur quelque chose, mais parle de quelque chose. Il doit toucher les gens», a déclaré Lars Boering, directeur général de la World Press Photo Foundation.

Une telle «reconnaissance est importante pour moi», a dit à l’AFP Ronaldo Schemidt, 46 ans, de nationalité vénézuélienne mais qui a quitté son pays il y a 18 ans. Il est actuellement basé au Mexique.

Cette nomination «signifie que les gens verront ce qu’il se passe» au Venezuela, a-t-il estimé.

Au total, 42 photographes originaires de 22 pays ont été nommés dans les huit catégories du prix. Le lauréat de la photo de l’année recevra 10 000 euros et une sélection d’appareils de la marque Canon.

Au total, 4548 photographes de 125 pays ont soumis 73 044 images, passées ensuite entre les mains d’un jury présidée par Magdalena Herrera, directrice de la photographie de Geo France.

L’AFP a obtenu plusieurs nominations dans des catégories différentes: deux autres clichés des troubles vénézuéliens pris par Juan Barreto, et une seconde nomination pour l’image de Ronaldo Schemidt. Une photo d’un match de football en Angleterre, prise par Oliver Scarff, est nommée dans la catégorie des sports.

Laisser un commentaire