Share
Vidéo choc : Albert Moleka, on doit absolument tourner la page de l’UDPS historique d’Etienne Tshisekedi…La guerre est-elle déclarée contre les Tshisekedi ?

Vidéo choc : Albert Moleka, on doit absolument tourner la page de l’UDPS historique d’Etienne Tshisekedi…La guerre est-elle déclarée contre les Tshisekedi ?

ALBERT MOLEKA AFRIQUE REDACTION ROGER BONGOS

Albert Moleka. Crédit photo, Afrique Rédaction ( Roger BONGOS  ), à l’hôtel Marriott Paris 13 èm, le 5 août 2015.


Lorsque Albert MOKELA qui fut pas de moindre, le très proche collaborateur de Monsieur Étienne Tshisekedi qui au demeurant, a laissé passer sa chance en 2011 avec ses turpitudes, dit que nous devrions tourner la page de l’UDPS histoire de Monsieur Etienne Tshisekedi.

Cela ressemble bien à un chant de cygne et la mort de cet organe qui n’est selon toute vraisemblance, une coquille vide, truffée de quelques perturbateurs sans intérêt, sans définition politique et encore moins, la vocation de rassembler. Qui dans leur incurie et strabisme n’ont qu’à leurs yeux, des considérations ethno-tribales, menant les congolais dans leur analyse, à qualifier ce parti déjà soupçonné à l’époque de la 2ème république, comme étant un parti tribal, pire, une boutique familiale.

Voila ce que ce Monsieur qui dans son combat « louable » soit-il, vient de léguer un parti qui dans son essence même, était un patrimoine national. Il se réduit aujourd’hui, à une peau de chagrin, donnant la migraine à ceux qui avaient fondé tout leur espoir à ce qui ressemble à s’y méprendre à un véritable lambeau. Une anti-chambre de la Kabilie, à la lumière de l’image désastreuse produite lors de leur fameuse rencontre du 8 août dernier à Bruxelles, où deux camps se regardaient en chiens de faïence .

Il restera chez lui, empêché, dissuadé par la police de s’y rendre à son dernier show maculé…Un vrai gâchis  et une victoire pour les combattants, le patriotes et résistants congolais !

Celui qui peut révéler ce parti en lambeau et le redonner ses lettres de noblesse, serait, Monsieur Albert MOLEKA, qui dans son entretien d’une heure avec Roger BONGOS, a fait montre, d’une grande maturité politique en pesant et mesurant ses mots, et les distribuant avec parcimonie. Les propos émanant de Monsieur Albert MOLEKA est ceux, d’un homme d’état incontestablement !

Albert MOLEKA étant lui même aumônier des prisons, a brossé, un tableau sombre des droits de l’homme en RDC, avec des arrestations arbitraires qui peuplent, les prisons déjà exiguës et mal entretenues de la RDC, d’après le dernier rapport des HRW (Human Rights Watch) … Il a été l’un des seuls hommes politiques avoir prédit, le glissement que le Congo est en train de subir, avec les manigances de la Kabilie-UDPS, in Fine, de s’éterniser au pouvoir.

Il évoque dans un mépris caractérisé contre le gouvernement de Matata Ponyo, avec son refrain de sa petite chansonnette, sur le fameux taux de croissance que les  » politicailleurs  » ventripotents congolais n’arrêtent pas de nous rabâcher les oreilles.

Or, le panier, plutôt le sachet viva de la ménagère, souffre de manière criante de l’absence, de quoi à mettre sous la dent. Une croissance expliquée lapidairement par l’analyse claire de Monsieur Moleka.

Roger BONGOS

Suivez l’élément (vidéo):

Laisser un commentaire