Share
Vive inquiétude dans le Maghreb: l’Égypte est inquiète du retour des terroristes depuis la Syrie et la Libye

Vive inquiétude dans le Maghreb: l’Égypte est inquiète du retour des terroristes depuis la Syrie et la Libye

Vive inquiétude dans le Maghreb: l’Égypte est inquiète du retour des terroristes depuis la Syrie et la Libye
Summary:
L’Égypte est inquiète du retour des individus qui ont adhéré aux groupes terroristes en Syrie et en Libye.Un responsable de l’appareil de sécurité de l’Égypte vient de déclarer : « Le Caire est au courant qu’un grand nombre d’Égyptiens ont adhéré aux groupes terroristes sur les champs de bataille en Syrie et en Libye et qu’ils vont retourner au pays après l’échec des terroristes dans ces régions en conflit."Le journal Al-Hayat a cité ce responsable égyptien : "Le risque de retour de ces Égyptiens a même augmenté ces derniers mois ; récemment, on a eu des attaques dans notre pays qui n’auraient pu se faire sans des personnes ayant reçu à l’étranger une formation détaillée pour fabriquer des explosifs."

0%

Vive inquiétude dans le Maghreb: l'Égypte est inquiète du retour des terroristes depuis la Syrie et la Libye

L’Égypte est inquiète du retour des individus qui ont adhéré aux groupes terroristes en Syrie et en Libye.

Un responsable de l’appareil de sécurité de l’Égypte vient de déclarer : « Le Caire est au courant qu’un grand nombre d’Égyptiens ont adhéré aux groupes terroristes sur les champs de bataille en Syrie et en Libye et qu’ils vont retourner au pays après l’échec des terroristes dans ces régions en conflit. »

Le journal Al-Hayat a cité ce responsable égyptien : « Le risque de retour de ces Égyptiens a même augmenté ces derniers mois ; récemment, on a eu des attaques dans notre pays qui n’auraient pu se faire sans des personnes ayant reçu à l’étranger une formation détaillée pour fabriquer des explosifs. »

Le responsable égyptien a ajouté :  » Des équipes de malfaiteurs qui ont été arrêtés précédemment étaient en fait les piliers principaux des groupes d’Égyptiens qui combattent [dans les rangs terroristes] à l’étranger. »

Il a ajouté que le problème était le fait que ces terroristes pouvaient s’infiltrer facilement en Égypte depuis les fronts sud et est, même si des mesures sécuritaires avaient été mises en place le long des frontières orientales. Il a ajouté que les services de sécurité craignaient aussi l’infiltration des terroristes via la frontière avec la Libye. PressTV

Laisser un commentaire